Archives pour la catégorie Leadership

Gens d’affaires et environnementalistes dialoguent et créent des consensus inédits.

L’Alliance SWITCH : les RP à l’œuvre.

Exit l’opposition et la confrontation en matière d’énergie et de ressources !
SWITCH, l’Alliance pour une économie verte au Québec, a plutôt misé sur les éléments qui rassemblent pour faire avancer le Québec sur la voie d’une économie plus efficiente, plus concurrentielle, et à moindre impact sur le climat et l’environnement. Créée en 2013, l’Alliance1 réunit des représentants des milieux économiques, financiers, associatifs et environnementaux.

« Karel Mayrand, directeur général, Québec, de la Fondation David Suzuki a eu l’idée d’un regroupement, a précisé Leïla Copti, présidente de COPTICOM2. Il fallait ensuite voir comment ça pouvait prendre vie, rassembler des acteurs clés de différents domaines, miser sur ce qui rallie et adopter une vision commune, » a jouté Leïla.

Leïla Copti, présidente, COPTICOM, Stratégies & Relations publiques.

Leïla Copti, présidente, COPTICOM, Stratégies & Relations publiques.

L’atout : un dialogue inclusif
L’approche de réunir des intervenants de plusieurs horizons a, d’emblée, reçu un écho favorable. De façon concrète, un premier forum SWITCH a eu lieu le 24 février dernier. Ce forum a regroupé une centaine de participants, incluant les Manufacturiers et Exportateurs du Québec, le Conseil du patronat du Québec, Cascades, Gaz Métro, le Mouvement Desjardins, Équiterre, Écotech Québec, l’Union des municipalités du Québec, ainsi que la CSN, le tout en présence de représentants du gouvernement du Québec.

Cinq propositions concrètes
Les cinq ateliers du forum SWITCH ont porté fruit et abouti à cinq propositions concrètes en matière de fiscalité, d’emplois et de formation, de marchés publics, d’innovation sociale et des leviers financiers. SWITCH organisera des comités de travail pour approfondir ces propositions. La mise en œuvre de diverses mesures permettra d’accélérer le virage d’une économie verte par l’émergence d’entreprises en technologies propres plus concurrentielles sur la scène internationale.

Les RP à l’œuvre
Je reprends la définition des relations publiques de la Société canadienne des relations publiques :

« Les relations publiques sont la gestion stratégique, par le truchement de la communication, des liens entre une organisation et ses différents publics afin de favoriser la compréhension mutuelle, de réaliser ses objectifs organisationnels et de servir l’intérêt public. »

L’Alliance SWITCH est très inspirante en termes de relations publiques. Les enjeux environnementaux et économiques liés à l’utilisation de l’énergie et des ressources sont abordés grâce à l’apport de tous les intervenants : milieux d’affaires, environnementaux et sociaux.

Forum SWITCH de l'économie verte.

Forum SWITCH de l’économie verte.

Le forum SWITCH a favorisé le rapprochement et le dialogue entre les intervenants des différents milieux. Ainsi, ils se sont exprimés sur leurs préoccupations mais aussi sur des pistes de solutions visant à concilier les impératifs environnementaux et la croissance économique. «Cela a permis de savoir comment les gens se positionnent, d’obtenir le pouls, de formuler les éléments sur lesquels on s’entend, de détailler ce qui peut être mis en œuvre, de développer une vision commune et de poursuivre la démarche, » fait valoir Leïla.

Défaire les idées reçues
Parfois, malgré des stratégies de rapprochement, les parties ne s’entendent pas et c’est normal. Dans une société démocratique, la pensée unique n’existe pas et c’est tant mieux. Toutefois, des échanges respectueux entre les parties prenantes permettent de garder les canaux de communication ouverts, évitent que les débats ne dégénèrent et se retrouvent dans une impasse judiciaire coûteuse.

Pour Philippe Bourke, directeur général du Regroupement national des Conseils régionaux de l’environnement, les ateliers du forum SWITCH « ont contribué  à faire reculer les clichés des « écolos qui bloquent tout », et des « gens d’affaires inconscients ». Nous ne nous entendrons pas toujours mais concentrons-nous sur la vision commune qui unit. »

Servir l’intérêt public
Dans un Québec où l’énergie et les ressources sont un vecteur économique important, à faible empreinte de carbone, les relations publiques ont permis à l’Alliance SWITCH de rapprocher les parties prenantes grâce à une communication structurée et de favoriser une compréhension mutuelle. Au bout du compte, chaque organisation a apporté des solutions, obtenu des consensus valorisants et réalisé ses objectifs organisationnels – renforcer l’économie, protéger l’environnement, assurer l’acceptabilité sociale – tout en servant l’intérêt public.

L’Alliance SWITCH et son forum constituent une véritable approche et réalisation de relations publiques au sens strict du terme. C’est un must dont les organisations et la société ne sauraient se priver.

Qu’en pensez-vous ?

1 Les membres fondateurs de l’Alliance SWITCH incluent
Cycle Capital Management, la Fondation David Suzuki, Écotech Québec, Équiterre,
le Réseau des ingénieurs du Québec et l’Association de l’Aluminium du Canada.

2 COPTICOM a organisé le lancement et assumé la coordination générale. Le projet consistait notamment à approcher les divers intervenants, alimenter la réflexion, agir comme facilitateur, réaliser un site web, formuler les éléments d’ententes, ainsi que rédiger des documents de fond, dont cinq mémoires.

Publicités