Archives du mot-clé Communication

Mon coup de cœur 2013 : Mylène Paquette, 1ère rameuse en solitaire ayant fait chavirer le cœur de nombreux Québécois.

Cent vingt-neuf jours en mer, 10 chavirages, des vagues de plus de 10 mètres en plein océan Atlantique Nord. Entre Halifax, Canada et Lorient, France, Mylène Paquette a parcouru 2 700 milles nautiques, soit l’équivalent de 5 000 km, en solitaire sur son embarcation à rame de 7,31 mètres de long sur 2,10 mètres de large.

Voilà l’exploit de Mylène Paquette, jeune Québécoise qui est devenue la première nord-américaine à traverser l’Atlantique Nord à la rame en solitaire et sans assistance. Quiconque connaît un peu ou même pas du tout la navigation, saura que l’Atlantique Nord est un océan farouche et impitoyable qui ne se laisse pas apprivoiser.

Animée par son rêve de traverser l’océan en solitaire, cette jeune navigatrice souhaitait aussi sensibiliser la population aux écosystèmes marins et faire éclore chez les gens un sentiment d’appartenance envers l’océan et le fleuve Saint-Laurent.

Mylène Paquette naviguant en novembre 2013. Source: Facebook de Mylène Paquette.

Mylène Paquette naviguant en novembre 2013. Source: Facebook de Mylène Paquette.

Mylène Paquette arrive à Lorient, France. Source : Facebook de Mylène Paquette

Mylène Paquette arrive à Lorient, France. Source : Facebook de Mylène Paquette

« Je suis convaincue qu’en amenant le public à mieux connaître le Saint-Laurent et l’océan, il sera plus enclin à protéger les écosystèmes qui l’habitent. Je veux partager cette merveilleuse aventure afin de fédérer un sentiment d’appartenance face à l’océan. Parce que l’océan, c’est plus qu’une frontière naturelle, plus qu’un désert d’eau et qu’un nombre de milles nautiques à franchir, c’est vivant, c’est un milieu étonnant et captivant ! » Mylène Paquette

Passionnée par la voile et la navigation de plaisance, j’ai suivi avec beaucoup d’intérêt le projet de Mylène et ce, avant même son départ. La grandeur de son projet mais aussi la simplicité et l’authenticité de cette battante m’ont touchée. À cet égard, je vous invite à lire ou même à relire la lettre émouvante qu’elle a fait parvenir au capitaine du Queen Mary 2 qui a dévié de sa trajectoire en septembre afin de la ravitailler, notamment en nourriture. À son retour au Québec, nous avons également été nombreux à constater les talents de communicatrice de Mylène lors de ses différentes entrevues à la télé et à la radio.

L’année 2013 a été foisonnante en événements de toutes sortes qui ont, entre autres, suscité l’indignation nous rappelant que notre société est capable du meilleur comme du pire. Pour ma part, je retiens le leadership inspirant de Mylène et sa pugnacité à vouloir rendre notre monde meilleur. C’est aussi ce que je nous souhaite pour l’année 2014 !

À bientôt,

Marlène

Pour en connaître davantage sur Mylène Paquette et ses projets : http://www.mylenepaquette.com/

Publicités